En tête ESAT Philippe de Bourgoing à Giberville

La charte de l'Association

Créée dans le cadre des dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901, l’association des FOYERS DE CLUNY est gérée conformément aux statuts approuvés par l’Assemblée Générale du 3 mai 1967, déposés à la Sous-Préfecture de BAYEUX le 8 mai 1967 et publiés au journal officiel du 1er juin 1967.

Ces statuts ont été modifés par l’Assemblée Générale Extraordinaire du 20 juin 1997 à Tour-en-Bessin.

Sa durée est limitée.

Son siège social est établi à TOUR-EN-BESSIN (Calvados), route de Maisons.

L’Association accueille des personnes déficientes intellectuelles, des handicapés psychiques, des handicapés moteurs avec un handicap associé et gère des Centre d’Aide par le Travail, des Foyers d’Hébergement, des Service d’Accompagnement à la Vie Sociale, un Service d’Accompagnement Spécialisé, un foyer d’accueil médicalisé, un Service à Domicile, ainsi que des familles d’accueil.

C’est ainsi qu’elle gère trois Etablissements dans le Calvados :

  • Le Centre d’Aide par le Travail (C.A.T.) de TOUR-EN-BESSIN.
  • Le Centre d’Aide par le Travail (C.A.T.) de GIBERVILLE.
  • Le Foyer d’Accueil médicalisé, 121, rue d’Auge à CAEN.

Chaque établissement dispose d’un règlement intérieur adapté.

L’Association des Foyers de Cluny a pour but l’accueil, la prise en charge, la réinsertion sociale et professionnelle de personnes handicapées adultes des deux sexes.

Elle apporte une aide aux personnes handicapées en participant à toute action conduite en leur faveur et en développant des services divers dont elle assure l’administration et la gestion pour leur permettre d’acquérir une dignité de citoyen.

L’accueil, la convivialité, l’ouverture sur l’extérieur, la différence et le respect des handicaps sont les moteurs et les priorités de l’Association qui devra se montrer vigilante afin de conserver ces valeurs.

Avant tout, l’Association des FOYERS DE CLUNY veut rester fidèle à « l’Esprit de Cluny » qui a inspiré sa fondatrice Hélène Mac DOUGAL, esprit de fraternité et de tolérance qui en fait sa ligne de conduite et toute sa richesse.

MISSIONS

Le conseil d’Administration veut appliquer une politique humaine, chaleureuse à l’égard du plus grand nombre, mais dans une politique financière contrôlée et maîtrisée.

Cela implique :

  • Une grande professionnalisation, en développant la formation à tous niveaux, en gardant une approche sociale des personnes.
  • Un respect scrupuleux des budgets alloués.

En ce qui concerne les CAT :

  • Une bonne connaissance des produits et des marchés abordés, ainsi qu’une approche réaliste de la clientèle pour ceux qui sont en relation avec le monde du travail concurrentiel.
  • Une recherche constante de l’équilibre financier des ateliers nécessite un travail d’ajustement avec nos clients et futurs compatible avec le handicap des travailleurs des CAT.
  • Toutes ces actions doivent permettre de développer l’esprit d’équipe, le sens des responsabilités envers soi-même et envers les autres, le goût de l’effort et du travail bien fait.

    Le travail, à la dimension des possibilités de chacun, est un des moyens de la réhabilitation en valorisant les personnes handicapées et en leur permettant d’accéder à une vie plus indépendante et responsable.

    Toutes ces consignes et ces recommandations s’adressent aux Directeurs qui sont là pour les faires appliquer et en sont personnellement responsables devant le Conseil d’Administration.

    Cela s’exécute dans le cadre d’un Budget qu’ils ont le devoir de respecter en liaison avec les organismes de Tutelles.

    Toutes les missions des Directeurs sont consignées dans l’annexe 1 de leur Contrat de travail « ROLE ET FONCTION DU DIRECTEUR »

    Adoptée par le Conseil d’Administration du 26 juin 2003.